BOUTIQUE FERMEE 

   ❌ BOUTIQUE FERMEE ❌
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
cadeau naissance personnalisé
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Épuisement en début de grossesse : que faire ?

épuisement en début de grossesse

Partager cet article

L’épuisement en début de grossesse est une réalité à laquelle de nombreuses femmes enceintes sont confrontées. Pourtant, il est souvent sous-estimé, mal compris voire ignoré. Que vous soyez enceinte pour la première fois ou que vous ayez déjà vécu une ou plusieurs grossesses, ce sujet est d’une grande importance.

 

Cet état de fatigue intense peut affecter considérablement la qualité de vie des femmes enceintes, notamment durant le premier mois de grossesse. Il peut avoir un impact sur leur vie professionnelle ainsi que la santé de leur fœtus. Il est donc primordial de comprendre les raisons qui sont à l’origine de ce phénomène et les moyens de le prévenir et de le gérer.

 

Nous allons donc étudier ensemble les causes et les conséquences de l’épuisement en début de grossesse. Nous allons également donner des conseils pratiques pour prévenir et gérer cet fatigue extrême, ainsi que les situations qui nécessitent une consultation médicale. Chaque femme doit pouvoir vivre sa grossesse le plus confortablement possible.

 

Comprendre l’épuisement en début de grossesse

 

L’épuisement en début de grossesse est une fatigue intense qui survient souvent dès les premières semaines de la grossesse. Parfois, le future maman le ressent avant même d’avoir pensé à faire un test de grossesse. Cette fatigue peut être difficile à gérer car elle peut affecter la vie quotidienne, la carrière professionnelle et les relations sociales de la future maman. Les premières semaines d’aménorrhée vont alors s’avérer compliquées. 

 

Les symptômes de l’épuisement en début de grossesse

 

Les symptômes de l’épuisement en début de grossesse sont variés, mais les plus courants sont :

  • une fatigue intense et persistante, qui ne diminue pas avec le repos ;
  • une difficulté à se concentrer ;
  • une sensation de lourdeur et de faiblesse musculaire ;
  • une perte d’appétit ;
  • des nausées et des vomissements.

Vous souffrez possiblement de troubles du sommeil. Vous avez quasiment tout le temps envie de dormir ou, au contraire, vous souffrez d’insomnie. Votre sommeil n’est pas réparateur, vos réveils nocturnes sont nombreux. La moindre tâche vous demande un effort physique presque surhumain, vous manquez cruellement de tonus. Vous avez du mal à manger et vous vous sentez anormalement fatiguée.

 

Les causes possibles de la fatigue en début de grossesse

 

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au syndrome de fatigue en début de grossesse, notamment :

  • Les changements hormonaux : les niveaux d’hormones, tels que l’œstrogène et la progestérone, augmentent considérablement pendant la grossesse et peuvent causer une grosse fatigue.

La progestérone participe à la bonne mise en route de la grossesse. Elle permet une bonne installation de l’œuf dans l’utérus et prépare la muqueuse utérine à l’accueil de votre bébé. Cependant, cette hormone, qui augmente considérablement en très peu de temps, a aussi un effet sédatif, d’où la somnolence.

  • La croissance de l’embryon : la croissance rapide de l’embryon peut également contribuer à la fatigue, car cela demande beaucoup d’énergie au corps de la future maman.

Vous êtes tout de même en train de « fabriquer » votre bébé, le placenta et tout ce qui va avec, ce n’est pas rien ! Votre corps est plus sollicité qu’à son habitude et il vous le fait ressentir.

  • Les carences nutritionnelles : l’anémie ferriprive, la carence en vitamine B9 ou en magnésium peuvent causer une fatigue supplémentaire pendant la grossesse.

Demandez conseil à votre médecin ou votre sage-femme, vous avez peut-être besoin d’une supplémentation en fer ou en vitamines. Ne prenez aucun complément alimentaire sans l’accord de votre professionnel de santé.

  • Les changements émotionnels : la grossesse peut causer des changements émotionnels importants, tels que l’anxiété et le stress, qui peuvent entraîner une fatigue accrue.

Toute cette fatigue physique va aussi avoir des répercussions sur votre moral et peut conduire à une fatigue psychologique. Vous allez vous sentir épuisée et frustrée de ne pas pouvoir gérer votre quotidien comme vous le souhaitez. Certaines femmes sont aussi stressées, surtout lorsqu’il s’agit du premier bébé, ce qui affecte leur sommeil.

 

Comment différencier l’épuisement de la fatigue normale pendant la grossesse ?

 

La fatigue pendant la grossesse est un symptôme totalement normal. Elle est très fréquente pendant le premier trimestre et réapparait en fin de grossesse. Comme nous venons de le dire, le corps est mis à rude épreuve. Il subit des bouleversements physiologiques qui ne sont pas anodins. Malgré tout, chaque femme est différente, et certaines sont en parfaite forme durant toute leur grossesse.

D’autres, quant à elles, subissent cet épuisement en début de grossesse, différent de la fatigue “normale”. La fatigue normale est généralement liée aux changements physiques de la grossesse cités plus hauts et aux douleurs musculaires ou ligamentaires. Le repos et la gestion de la douleur sont censés la soulager. En revanche, l’épuisement est plus intense et persistant, et le repos à lui seul ne suffit pas.

Si vous ressentez une fatigue intense et persistante pendant les premières semaines de votre grossesse, il est important d’en parler à votre médecin ou à votre sage-femme pour en déterminer la cause et trouver des solutions.

 

Conséquences de l’épuisement en début de grossesse

 

L’épuisement en début de grossesse peut avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne et professionnelle de la future maman, ainsi que sur la santé de la mère et du fœtus.

 

L’impact sur la vie quotidienne et professionnelle

 

L’épuisement en début de grossesse peut rendre difficile la réalisation des tâches quotidiennes, telles que les courses, le ménage ou les soins personnels. Il peut également affecter la capacité à travailler, à socialiser ou à profiter des loisirs. Les femmes enceintes qui souffrent de cet état de fatigue extrême peuvent se sentir isolées et éprouver un sentiment de lassitude. Souvent, elles n’ont même pas encore annoncé la grossesse à leur entourage.

 

Les risques pour la santé de la mère et du fœtus

 

L’épuisement en début de grossesse peut également avoir des conséquences sur la santé de la mère et du fœtus. Les femmes enceintes qui ne parviennent pas à se reposer suffisamment peuvent être plus susceptibles de développer des problèmes de santé. On peut citer la dépression, l’anxiété, l’hypertension artérielle ou le diabète gestationnel. L’épuisement peut également affecter le développement du fœtus. En effet, le manque de sommeil et de repos peut réduire la quantité d’oxygène et de nutriments que le bébé reçoit.

Il est donc essentiel que les femmes enceintes qui souffrent d’épuisement pendant la grossesse prennent des mesures pour se reposer et se ressourcer. L’objectif est de réduire les risques pour leur propre santé et celle de leur bébé.

 

Conseils pour prévenir l’épuisement en début de grossesse

 

Il est possible de prévenir ou de réduire l’épuisement en début de grossesse en adoptant certaines habitudes de vie et astuces pratiques.

Voici quelques habitudes de vie à adopter pour prévenir l’épuisement :

  • Dormir suffisamment : il est recommandé de dormir au moins 8 heures par nuit pour aider le corps à se reposer et se relaxer. Si vous avez du mal à trouver une bonne position pour dormir, n’hésitez pas à opter pour un coussin d’allaitement.
  • Faire de l’exercice régulièrement : l’activité physique peut aider à augmenter le niveau d’énergie et réduire le stress. Vous pouvez aller marcher dans un parc et faire le plein de vitamine D. Cela facilitera même votre endormissement au moment venu. Vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres activités douces comme la natation ou la gymnastique douce.
  • Avoir une alimentation saine et équilibrée : manger des aliments riches en nutriments (vitamine et C et vitamine B9 notamment) peut aider à fournir l’énergie nécessaire au corps. Cela vous évitera également les « coups de barre » au cours de la journée.
  • Éviter les excitants : la consommation de caféine, d’alcool et de tabac peut aggraver l’épuisement et causer des problèmes de sommeil.

En outre, vous pouvez appliquer ces astuces pour mieux gérer votre temps et votre énergie pendant la grossesse :

  • Planifier les activités en fonction des périodes de la journée où l’on se sent le plus énergique.
  • Prioriser les tâches importantes et déléguer celles qui peuvent être confiées à quelqu’un d’autre.
  • Prendre des pauses régulières tout au long de la journée pour se reposer et se ressourcer.

 

Quand consulter un médecin ?

 

Dans certains cas, l’épuisement en début de grossesse peut être un signe d’une pathologie plus grave. Nous vous recommandons donc de consulter un médecin si :

  • Des nausées et vomissements sévères, des douleurs abdominales, de la fièvre ou des saignements accompagnent votre épuisement.
  • Les symptômes persistent malgré l’adoption de mesures préventives.
  • L’épuisement est si grave qu’il affecte la qualité de vie ou la capacité à travailler.

Pour se préparer à la consultation, il est utile de noter les symptômes ressentis, les facteurs aggravants et les mesures prises pour lutter contre la fatigue. Il est également important de discuter de tout traitement en cours ou de toute préoccupation liée à la grossesse. N’oubliez pas de mentionner votre état avant la grossesse. Êtes-vous déjà sujette à la fatigue chronique ou à l’asthénie ? Avez-vous des douleurs récurrentes ? Des troubles du système immunitaire ?

 

Finalement, l’épuisement en début de grossesse est un phénomène courant mais souvent sous-estimé. Il peut avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne et professionnelle de la femme enceinte, ainsi que sur la santé de la mère et du fœtus. Jongler entre le travail et les éventuels autres enfants peut vite devenir un défi de tous les jours.

Cependant, il existe des moyens de prévenir et de gérer l’épuisement. Les spécialistes conseillent d’adopter des habitudes de vie saines et des astuces pratiques. Couchez-vous tôt, faites en sorte d’avoir des bonnes nuits de sommeil, faites la sieste et ménagez-vous au maximum !

Il est également important de savoir quand consulter un professionnel de santé (généraliste, gynécologue ou sage-femme). Celui-ci vous donnera des conseils et des traitements appropriés en cas de besoin. Il pourra aussi demander une prise de sang pour en savoir plus sur cette fatigue excessive.

 

D’ailleurs, en consultant les forums, vous verrez que beaucoup d’autres futures mamans sont dans votre cas. Vous n’êtes pas seule et vous pouvez être soutenue et accompagnée dans cette période compliquée. Les trois premiers sont particulièrement rudes, soyez patientes ! En prenant soin de vous et en écoutant votre corps, il est possible de passer une grossesse plus confortable et moins fatigante.

Consultez les autres articles de notre blog et profitez de nos conseils pour vivre au mieux votre grossesse !

Ces articles pourraient vous intéresser...

soulager les coliques de bébé
Post-partum

Soulager les coliques de bébé : nos conseils

Savoir soulager les coliques de bébé est l’une des préoccupations majeures de nombreux jeunes parents. Imaginez un instant : vous contemplez votre bébé, ce petit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut

Bénéficiez de 10% de réduction sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter !

Promis, nous ne vous enverrons pas de mail trop souvent, nous vous ferons surtout profiter d’offres exclusives.